[Dans le monde d'après French Assurtech 🚀] - Interview de Tiphaine Saltini (Neuroprofiler)

Pour cette nouvelle interview, on a décidé de se rapprocher de Tiphaine Saltini, pour qu’elle vous/nous en dise plus sur Neuroprofiler, la startup qu’elle a fondée et avec laquelle elle a fait partie de la saison 2 de French Assurtech.

💥 Bonjour Tiphaine ! Ravie que tu nous accordes un peu de ton temps pour cette nouvelle interview Dans le monde d’après French Assurtech. Avant toute chose, pourrais-tu STP te présenter rapidement que l’on puisse comprendre comment tu en es arrivée à fonder Neuroprofiler. Je me suis passionnée pour l’économie comportementale depuis le lycée. Je décide alors de me diplômer en sciences cognitives (ENS Ulm/Université de Harvard) et en gestion (HEC Paris) avant d’obtenir un doctorat en finance comportementale.

Travaillant comme consultante pour différentes institutions financières, je réalise alors que la finance comportementale peut aider les conseillers financiers à mieux comprendre les besoins de leurs clients et à fournir de meilleurs services. C’est ainsi que Neuroprofiler est né.

Plus tard, mon co-fondateur Julien Revelle me rejoint avec une solide expérience dans le machine learning et la finance quantitative. Il est classé parmi les 20 meilleurs experts en machine learning en France.

💥 On le disait, tu as donc fondé Neuroprofiler en 2016. Pourrais-tu nous expliquer en deux trois mots ce qu’est Neuroprofiler ? Quelles problématiques adresses-tu avec Neuroprofiler ? Neuroprofiler évalue les profils d’investissement grâce à la finance comportementale et à la gamification afin de créer de nouvelles opportunités de vente.

Notre solution se décompose en 6 modules indépendants :

👉🏻 Questionnaire de profilage d’investissement conforme à MIFIDII/LSFin

👉🏻 Profilage de préférences ESG

👉🏻 Module de recommandations de produits financiers

👉🏻 Module de cross-selling pour produits d’assurance/prévoyance et de crédit

👉🏻 Plateforme d’éducation financière

👉🏻 Module de prédiction comportementale

Nous travaillons aujourd’hui avec des banques privées, des banques de détail et des assureurs en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud.

💥 Tu as toi aussi fait partie de la 2e saison de notre accélérateur French Assurtech, pourquoi avoir voulu intégrer le programme ? C’était la première fois que tu intégrais un accélérateur ? Nous avions auparavant intégré des accélérateurs Fintech (KPMG, Fusion, BNP, ING, Kickstart, WILLA, Plug and Play, MassChalenge. French Assurtech nous a permis de développer l’application de notre algorithme à la recommandation de produits d’assurance/prévoyance en complément de produits d’investissement.

💥 Que retiens-tu de tes 9 mois d’accélération ? Ces 9 mois nous ont permis d’affiner notre segmentation client et de trouver de nouveaux cas d’usage pour notre solution de profilage comportementale dans le domaine de l’assurance et de l’éducation financière.

💥 Qu’est-ce qui selon toi a été le plus compliqué à gérer pendant l’accélération ? Le recrutement des talents pour nous accompagner dans notre accélération.

💥 Quel est d’après toi LE moment fort de ton accélération ? La signature avec notre premier grand groupe.

💥 Comment as-tu pu collaborer avec les mutuelles partenaires de French Assurtech ? Nous avons pu réaliser un pilote avec une des mutuelles de French Assurtech avec comme objectifs de :

👉🏻 identifier des opportunités de cross-selling des produits d’assurance-vie vers la prévoyance,

👉🏻 dynamiser les portefeuilles des sociétaires en recherche de rendement,

👉🏻 faire découvrir aux sociétaires leurs profils d’investisseurs.

💥 Que retiens-tu de la collaboration grands groupes-startups ? Que la notion du temps n’est pas la même pour une startup que pour un grand groupe !

💥 Si tu avais une baguette magique et la possibilité de revenir en arrière, que changerais-tu dans ton accélération ? Accorder encore plus d’importance à l’expérience utilisateur.

💥 On le disait plus haut, tu as, avec ton équipe, fait partie de la 2e promotion de French Assurtech, en 2019 donc. On est fin 2020. Où en es-tu aujourd’hui ? Que s’est-il passé pour Neuroprofiler depuis la fin de l’accélération ? Avez-vous levé des fonds ? Nous avons développé deux nouveaux modules : l’ESGprofiler et une plateforme d’éducation financière. L’ESGprofiler permet d’évaluer les préférences d’investissement ESG d’investisseurs en utilisant notre algorithme de finance comportementale afin de contribuer à notre manière à cette demande croissante de produits de finance durable.

Notre plateforme d’éducation financière a pour objectif d’aider les clients à mieux comprendre les produits dans lesquels ils investissent, en ligne avec les dernières réglementations financières.

💥 Quels sont les grands challenges pour 2021 ? Accélérer le développement commercial international de nos produits, en particulier notre ESGprofiler et notre plateforme d’éducation financière.

💥 Quelle est ta plus grande fierté en tant que CEO de Neuroprofiler ? D’avoir démontré à des institutions financières de renom la nécessité d’utiliser la finance comportementale pour aider leurs clients à prendre des décisions financières en ligne avec leurs valeurs et leur personnalité.

💥 Une femme entrepreneure qui t’inspire aujourd’hui et qui est selon toi un modèle de réussite par excellente ? Pourquoi ? Alexa von Tobel, CEO de Learnvest, pour sa capacité à avoir pu allier génie entrepreneurial, résilience, vie de famille et féminité.

💥 On est un peu obligés d’en parler malheureusement : quid du covid ? Comment as-tu / gères-tu cette crise sanitaire avec ton équipe ? Avez-vous mis en place de nouveaux process ou rituels ? L’équipe était déjà habituée à faire du télétravail via slack et zoom donc la crise n’a pas eu d’impact en interne mais a, comme pour beaucoup d’entreprises, ralenti certains de nos projets client.

💥 Qu’est ce qui t’a donné envie de te lancer dans l’entrepreneuriat, pourtant pas une voie facile…et d’autant plus lorsque l’on est une femme ? La conviction que les sciences cognitives peuvent permettre d’aider les particuliers à prendre de meilleures décisions financières pour eux, pour la société et pour la planète.

💥 Quel conseil donnerais-tu à un(e) jeune étudiant(e) qui hésite encore à se lancer dans le monde (pas si simple) de l’entrepreneuriat ? De se mettre à la méditation pour se préparer aux montagnes russes qui l’attendent !

💥 Quel est ton livre de chevet préféré ? Lecture business ou pas d’ailleurs, on te laisse libre de décider pour inspirer celles et ceux qui liront cette interview :) Thinking fast and slow de Daniel Kahneman

💥 Et enfin, si tu devais convaincre une startup de rejoindre French Assurtech, que lui dirais-tu ? Une opportunité unique de présenter une solution Assurtech aux plus grandes mutuelles françaises dans un climat de convivialité…alors, n’hésitez pas à rejoindre l’aventure French Assurtech !


👉🏻 Si vous souhaitez en savoir plus sur Neuroprofiler, n’hésitez pas à suivre la startup sur les réseaux sociaux :

LinkedIn Tiphaine Saltini

Twitter Neuroprofiler

LinkedIn Neuroprofiler