French Assurtech

Avis aux meilleures insurtechs, l’appel à candidatures pour la 6e saison est désormais ouvert !

✍🏻Article rédigé par Claire CAMINATI FARBER, Responsable Communication French Assurtech & Startup Palace

Le premier accélérateur français en insurtech porté par les 8 principales mutuelles et grands assisteurs du marché et par CNP Assurances qui a rejoint l’initiative fin 2022, est désormais à la recherche des meilleures startups du secteur pour repenser avec eux le monde de l’assurance. Les candidatures sont possibles jusqu’au 22 février prochain et se font directement en ligne.

…Alors qui seront les 10 startups finalement retenues pour intégrer officiellement la 6e promotion de l’accélérateur ? 

[Pour postuler et peut-être faire partie de la 6e promotion de French Assurtech, RDV ici.]

Depuis son lancement il y a presque 7 ans, French Assurtech a reçu plus de 450 dossiers de candidature et a accéléré près de 30 startups (très) prometteuses. Des startups engagées auprès des mutuelles, assisteurs et assureurs partenaires à co-créer pour inventer l’assurance de demain, repenser les modèles et mettre leur technologie au service des enjeux des partenaires du programme.

La saison 5 de French Assurtech va prochainement se terminer. Elle aura permis d’accélérer Dotaki, Qwam, Qontrol, Mayday, Potions, Moka.Care et Linkbycar. Il est maintenant temps de partir à la recherche des startups européennes qui auront la chance de faire partie de la 6e promotion de l’Accélérateur, qui débutera en mai prochain.

Les critères de sélection des startups

Plus que la pertinence du projet ou de la technologie, les startups qui postuleront seront avant tout évaluées sur leur potentiel de synergies avec un ou plusieurs partenaires du programme. Objectif premier de French Assurtech : accélérer des projets de collaboration et permettre à MAIF, MAAF/COVEA, SMACL, P&V, Mutuelle de Poitiers, IMA, Groupama et MACIF et CNP Assurances de répondre à certains de leurs enjeux stratégiques en co-créant avec des startups.

Cette année d’ailleurs, les enjeux prioritaires pour les mutuelles/assisteurs partenaires de l’accélérateur sont : 

  • L’optimisation de la chaîne de valeur Assurance,
  • L’efficacité opérationnelle,
  • L’amélioration / digitalisation de la relation client.

Pour postuler, les startups devront donc avoir une technologie ou un service portant sur l’un ou l’autre de ces enjeux, un produit déjà commercialisable, un début de traction et une équipe solide.

Les dates à retenir pour cet appel à candidatures 

Les startups ont jusqu’au 22 février 2023 pour postuler en ligne. Une fois cette date passée, les experts métiers de French Assurtech auront 4 semaines pour analyser chacune des candidatures et mener des calls de qualification afin d’affiner le potentiel de synergies avec les partenaires de French Assurtech. 

Le 12 avril prochain, une 20aine de startups seront convoquées pour le grand oral : une session de pitch et de Q&A à l’occasion du Selection Day. La composition de la 6e saison de French Assurtech sera alors officiellement connue quelques jours plus tard.

Intégrer French Assurtech c’est la possibilité de co-créer avec les principaux assureurs français

Faire partie de l’accélérateur French Assurtech c’est être choisi par des grands comptes au regard de leurs besoins et bénéficier d’un accompagnement de 9 mois avec des ateliers dédiés à l’accélération ; c’est la possibilité d’accéder à un réseau d’experts sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’assurance ; bénéficier du savoir-faire unique de l’un des plus importants opérateurs de programmes d’accélération en France (Startup Palace) et l’expertise métier d’un cabinet reconnu en assurtech (Klein Blue).

Mais faire partie de l’accélérateur French Assurtech, c’est aussi et surtout la possibilité d’inventer le futur de l’assurance en co-créant avec les membres partenaires de French Assurtech. Et pour preuve, quelques exemples de collaborations menées dans le cadre de la 5e saison de French Assurtech :

  • Dotaki x MAAF – Lancement d’une large expérimentation sur le site MAAF pour analyser les besoins émotionnels des visiteurs et imaginer des personnalisations sur le parcours de souscription,
  • Linkbycar x MdPA ou Linkbycar x IMA x MACIF – conception d’une offre sociétaire autour de l’usage des données des véhicules connectés,
  • Mayday x IMA – conception d’une base de connaissances sur mesure pour les chargés d’assistance
Partagez cet article sur les réseaux :

Les actualités de l'accélérateur