French Assurtech

[Les pépites de l’écosystème assurtech & tech] Focus sur…Koala !

✍Article rédigé par Claire Caminati-Farber, Responsable Communication Startup Palace / French Assurtech

Après Acheel et assurly, lumière sur la pépite Koala qui réinvente l’assurance, passée notamment via l’accélérateur Techstars Paris en 2019. Rencontre avec l’un de ses fondateurs, Ugo Weyl.

​​🐨 Hello Ugo ! J’ai eu la chance de te rencontrer lors de la 3e saison de Techstars Paris. On se retrouve aujourd’hui sur le blog de French Assurtech. Le monde est petit. Pour celles et ceux qui ne te connaîtraient pas, peux-tu nous dire deux-trois mots sur toi ? Ton parcours ?

Hello Claire, il est vrai que le monde est petit mais c’est moi qui ai eu de la chance de te rencontrer ! 🙂

Je m’appelle Ugo Weyl, j’ai 27 ans et suis originaire de Strasbourg, mais parisien depuis une petite dizaine d’années. J’ai en effet commencé mes études post bac à l’université Paris Dauphine avant de les continuer en école de commerce puis de lancer ma première startup en 2017 avec mon ami et cofondateur Leo Tordjman avant de créer Koala fin 2018.

🐨 Koala, c’est quoi ? Et à qui ça s’adresse ? 

Koala est une Insurtech française qui réinvente l’assurance voyage, co-fondée par Ugo Weyl, Léo Tordjman et Antony Mechin, et basée à Paris.

Koala construit des solutions d’assurance sur mesure pour les professionnels du voyage afin de les aider à rassurer leurs voyageurs tout en offrant une expérience client jamais égalée sur notre marché, ou, digne du siècle dans lequel nous vivons (question de point de vue).

Nous proposons des solutions co-brandées et en marque blanche pour permettre à nos partenaires de bénéficier pleinement de la satisfaction de leur clientèle.

Notre mission avec Koala ? Devenir la compagnie d’assurance voyage la plus aimée en rendant l’assurance voyage simple et juste pour tous.

🐨 Vous avez levé 2,5 millions d’$ l’été dernier : pour faire quoi et auprès de qui ?

Nous avons en effet levé un Seed de 2,5 millions de dollars en juillet 2020, mené par l’incubateur et le fonds londonien Insurtech Gateway aux côtés de Playfair Capital, Techstars Ventures et d’investisseurs privés.

Cette levée nous a principalement permis de construire notre magnifique équipe de 15 personnes et de donner à Koala les moyens de ses ambitions.

🐨 Combien de clients comptez-vous aujourd’hui ?

Nous avons aujourd’hui quelques dizaines de milliers de clients mais avons pour ambition de dépasser le chiffre de 500 000 d’ici à la fin de l’année.

🐨 Comment ça fonctionne concrètement ?

Nous ne distribuons qu’en B2B ou B2B2C. Cela signifie qu’il n’est pas possible aujourd’hui d’acheter nos produits directement sur le site koala. Nous mettons en place des partenariats avec les acteurs du voyage, principalement des compagnies aériennes et agences de voyage afin qu’ils distribuent les solutions Koala à leurs clients.

Il vous suffira alors de cocher la case dans le parcours d’achat ou peut-être que votre voyagiste décidera de vous offrir toutes ou partie de nos garanties pour se démarquer de la concurrence.

🐨 Avec quels assureurs travaillez-vous ? Et comment sélectionnez-vous les assureurs avec lesquels vous travaillez ?

Nous avons différents partenaires assureurs qui dépendent du produit que nous souhaitons développer mais surtout du scope géographique dans lequel nous souhaitons vendre ce produit. Il n’est donc pas rare de créer le même produit avec plusieurs assureurs afin de pouvoir le distribuer dans les juridictions qui nous intéressent. Historiquement nos deux assureurs partenaires principaux sont Seyna et Wakam (anciennement La Parisienne assurance).

🐨 Pourquoi avoir lancé Koala ?

L’assurance voyage n’a pas bougé depuis environ 100 ans, et c’est vraiment nul.

Avez-vous déjà acheté une assurance voyage ?

Avez-vous déjà fait une demande d’indemnisation ?

Si votre réponse est oui aux deux questions ci-dessus, il y a de fortes chances que vous ayez perdu quelques cheveux au cours du processus.

Laissez-moi vous dire un petit secret qui explique pourquoi la situation est si mauvaise, et pourquoi les acteurs actuels ne font rien pour l’améliorer.

AVEZ-VOUS DÉJÀ ENTENDU PARLER DU « TAUX DE SILENCE » DANS LE SECTEUR DE L’ASSURANCE VOYAGE ?

Il s’agit de l’un des KPI les plus importants, dont la définition est la suivante.

« Le taux de silence est le % d’assurés, éligibles à l’indemnisation, qui ne recevront jamais leur argent. »

Cela est principalement dû à deux facteurs :

Les gens ne réclament pas : ils ne savent pas qu’ils sont couverts ou oublient tout simplement de le faire.

La procédure est longue et pénible : les compagnies d’assurance la rendent ainsi pour que les gens abandonnent.

Ce taux de silence est très élevé dans le secteur et peut être supérieur à 95% pour certaines garanties.

KOALA A DÉCIDÉ DE CHANGER CE STATUS-QUO, À PARTIR DE MAINTENANT :

  • Le taux de silence de Koala doit être de 0. Chaque personne éligible récupérera son argent.
  • Koala est proactif avec ses clients, donc si vous oubliez que vous avez une assurance, vous aurez une bonne surprise la prochaine fois que vous vérifierez votre compte bancaire.
  • Koala prend une commission fixe par police vendue, ce qui signifie que nous ne gagnons pas d’argent en refusant des demandes d’indemnisation.

Nous pensons qu’il est grand temps de donner aux gens une alternative simple et juste en matière d’assurance voyage.

C’est la raison pour laquelle nous nous levons tous les matins avec la détermination d’y parvenir.

🐨 Une anecdote à partager sur le choix du nom, pas banal, de votre assurtech ?

Je sais Claire, que tu connais déjà une partie de la réponse au moment de poser ta question. À l’origine notre premier nom était Smile Again et les feedback reçus par les premier partenaires furent très mauvais. On dirait une marque de dentifrice, avons-nous entendu !

Nous avons donc décidé de choisir un nouveau nom et avons choisi Leo. Au moment d’étendre le dépôt de la marque à l’ensemble de l’union européenne nous avons eu un litige avec une entité en Angleterre. Comme nous voulions uniformiser notre marque partout nous avons décidé de changer encore une fois de nom…

Jamais deux sans trois nous avons recommencé l’exercice pour trouver le nom de la marque que nous utiliserons. Koala est donc le grand gagnant de ce troisième processus, et nous ne changerons plus de si tôt !

🐨 Quel impact a eu le Covid sur le développement de Koala, car j’imagine que ça a quelque peu chamboulé vos plans, non ?

COVID-19 & l’assurance voyage ? Non, cela n’a eu aucun impact sur Koala bien sûr 🙂

Je ne ferai que m’inspirer de notre head of sales Ben Leon, qui aime citer Winston Churchill “Never let a good crisis go to waste”.

Disons que nous essayons de surfer sur ces sages paroles.

🐨 Vous êtes donc 15 aujourd’hui chez Koala. Cherchez-vous à recruter ? Si oui quel type de profil ?

À l’heure actuelle, nous terminons le recrutement d’un profil technique côté DevOps. Ce sera le dernier recrutement de 2021.

🐨 Quelles sont les prochaines grandes étapes de Koala ?

Je pense très sincèrement que nous avons à la fois l’équipe et les cartes en main pour changer d’échelle à court terme. Il est donc indispensable de se focaliser sur l’exécution au quotidien afin d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés d’ici à la fin de l’année et prétendre à la série A ambitieuse que nous avons prévue de clôturer fin Q1 2022

— 

Pour suivre Koala sur les réseaux sociaux 👉🏻 Twitter ; LinkedIn 

Partagez cet article sur les réseaux :

Les actualités de l'écosystème

News de l'écosystème

L’Observatoire de l’Assurtech #1

Sélection 1 – Découvrez une sélection d’articles réalisée par French Assurtech pour observer les tendances du secteur.