French Assurtech

[Dans le monde d’après French Assurtech ????] – Interview d’Ivan Bavard (Cylantro)

✍???? Propos recueillis par Claire Caminati-Farber, Responsable Communication Startup Palace & French Assurtech

Comme tout le monde, on a pris de bonnes résolutions cette année. (Comme tout le monde, on n’est pas sûrs de les suivre très longtemps, mais on tente quand même ????). Notre bonne résolution ? Vous présenter suffisamment régulièrement des pépites de l’assurtech que nous avons eu la chance d’accélérer lors d’une saison de French Assutech.
Et pour démarrer cette année 2021, on vous présente Cylantro.

Bonjour Ivan, j’espère que tu as bien festoyé et que tu es prêt à démarrer cette nouvelle année dans les meilleures conditions ! Pourrais-tu dans un premier temps te présenter et nous parler de ton parcours, des études que tu as faites ?

J’ai une formation initiale d’ingénieur complétée avec un cursus d’actuaire. J’ai commencé ma carrière dans un grand groupe d’assurance, puis fait un peu de conseil, ce qui m’a permis de travailler pour la plupart des grands assureurs de la place.

Thomas est aussi actuaire, et de son côté il a travaillé pendant 6 ans pour une jeune société d’assurance : il y a développé une équipe technique et géré la modification réglementaire qui a bouleversé le monde de l’assurance au début des années 2010.

On pourrait te demander de faire un elevator pitch classique comme tu as dû en faire déjà 10000 (au moins !). Mais allez soyons fous : on va te demander de nous pitcher ta startup comme tu le ferais sur Twitter (et avec les bons # aussi stp !) en 280 caractères maximum donc. A toi de jouer !

Cylantro construit les meilleurs produits d’assurance liés à la mobilité, aux meilleurs prix, en représentant au mieux les intérêts de ses assurés. Nous facilitons l’accès à ces produits à travers des outils technologiques modernes et des interfaces simples. #mobilite #velorution

A qui s’adresse concrètement Cylantro et à quels besoins répondez-vous ?

Notre produit s’adresse à tous ceux qui utilisent un moyen de locomotion éco-responsable : vélo, vélo-électrique, trottinette électrique ou autre speedbike. Cela concerne principalement les citadins qui possédaient hier 20000€ de voiture et qui ont aujourd’hui un, deux (ou même plus selon la taille du foyer) vélo électrique/trottinette au garage, pour un montant qui peut s’approcher de la valeur d’une voiture.

La mobilité citadine est en plein bouleversement avec de nouvelles solutions (speedbike, trottinettes électriques) et de nouveaux usages (vélos, vélos électriques). Cylantro se positionne en tant que solution d’assurance pour accompagner ces nouveaux utilisateurs en proposant des assurances vol/casse, responsabilité civile et accident, le tout sur une interface simple et agréable.

Initialement, vous aviez postulé à French Assurtech, avec une startup qui s’appelait La Maison. La Maison…Cylantro…quelle est la différence ? Peut-on parler de pivot ?

Nous sommes entrés dans French Assurtech avec un projet initial centré sur l’habitation et qui a beaucoup évolué depuis : si nous avions la mobilité et le vélo déjà en tête, les grèves de fin 2019 et la crise sanitaire ont accéléré l’évolution de la mobilité urbaine, et fait apparaître des besoins nouveaux en termes d’assurance sur la mobilité. Si aujourd’hui nous sommes concentrés à répondre au mieux à ces besoins, notre roadmap reste ambitieuse.

Pourquoi avoir postulé à French Assurtech ? Est-ce que c’était la première fois que vous envisagiez d’intégrer un programme d’accélération ?

Nous souhaitions nous rapprocher du monde des mutuelles : tant par l’aspect idéologique que pour mieux connaître leur fonctionnement et les différents acteurs qui les composent. L’opportunité de prendre part à un accélérateur avec un spécialiste en la matière (Startup Palace) a été une opportunité très intéressante pour nous.

Pourquoi French Assurtech plutôt qu’un autre ? C’est évidemment un excellent choix évidemment ????, mais j’aimerais juste pouvoir comprendre vos motivations.

Nous avions ciblé French Assurtech et l’intérêt a été réciproque avec une vraie envie d’en savoir plus sur le projet de leur côté.

Qu’est-ce qui a été le plus compliqué/challengeant pendant ces 9 mois d’accélération ?

La valeur temps est bien différente entre un grand groupe et une startup. En tirant le trait, je dirais qu’il faut au moins 6 mois pour faire naître un projet dans un grand groupe (aussi « flexible » ou « réactif » qu’il puisse se présenter). Pour une startup, 6 mois sont suffisants pour mettre la clé sous la porte.

Si tu devais décrire French Assurtech en 3 mots, lesquels choisirais-tu et pourquoi ?

Bienveillance, coopération, Alexandre Jeanney

Bienveillance parce que c’est un mot qu’on a beaucoup (trop) entendu lors du programme. Un mot devenu un concept chez French Assurtech !

Coopération pour souligner les rapports entre les mutuelles et les startups, lorsque les intérêts sont alignés.

Alexandre Jeanney pour son rôle au sein de French Assurtech, son implication et sa détermination à faire vivre ce beau programme (NDLR – Alexandre est le Program Manager de French Assurtech)

Un moment fort de ton accélération ?

Les ateliers animés par Startup Palace ont tous été des moments très enrichissants pour nous. En effet nous n’avions pas ou peu d’expérience d’entrepreneuriat avant de nous lancer dans l’aventure Cylantro. Ces ateliers réguliers nous ont apporté énormément sur les aspects autres que l’assurance !

Un moment particulièrement drôle de ton accélération ?

La confrontation entre les mutuelles et les startups lors des interviews de sélection. Des directeurs de mutuelles, qui ont en face des fondateurs de startups : les codes ne sont définitivement pas les mêmes.

« Vous savez qui je suis ? » « Non. » C’est là qu’on a besoin de bienveillance.

Comment s’est passée la collaboration avec les mutuelles et assureurs partenaires de French Assurtech ?

Nous avons pu bénéficier du support et de l’expertise technique des mutuelles et partenaires de French Assurtech. Lorsque nous avions besoin d’un support sur un thème précis, notre parrain au sein de French Assurtech (Alexandre Jeanney) nous orientait vers un spécialiste d’une mutuelle. Nous avons ainsi pu parler de SEO en assurance avec un expert de la MAAF, visiter un plateau de gestion de sinistre chez P&V à Bruxelles ou parler système de gestion avec Altima (MAIF).

Travailles-tu toujours avec certaines des mutuelles partenaires de French Assurtech ?

Nous avons gardé contact avec certaines mutuelles : c’est un support précieux sur les aspects techniques. Nous avons aussi un produit en production avec IMA (assistance MRH) et nous travaillons actuellement ensemble à un produit d’assistance pour les nouvelles mobilités.

En quoi collaborer avec des mutuelles / assureurs a vraiment permis d’accélérer le développement de Cylantro ?

Nous sommes entrés chez French Assurtech avec un projet ambitieux, nous avons par la suite beaucoup évolué en étant plus pragmatiques : l’ambition est toujours présente mais le passage chez French Assurtech nous a permis de cadrer cette ambition et de mieux organiser nos objectifs à court et moyen terme. Concrètement, la collaboration avec les acteurs de French Assurtech nous a permis de challenger notre vision et de constater en pratique les pain points au sein de ces sociétés, et ainsi d’avancer ensemble pour y remédier. L’apport des différents experts métiers avec lesquels nous avons pu échanger nous a grandement aidés à structurer nos objectifs.

Si tu devais résumer la collaboration grands groupes-startups en 2 mots, que dirais-tu et pourquoi ?

Ouverture et Bienveillance. Les personnes impliquées dans l’accélérateur côté mutuelles nous ont volontiers ouvert leurs portes pour que l’on puisse réfléchir ensemble sur les différents sujets d’adhérence entre eux et nous. Ils ont su nous challenger et nous tirer vers le haut, mais toujours avec bienveillance.

Es-tu toujours en contact avec les alumnis de ta promotion ? Est-ce que vous échangez de temps en temps sur vos problématiques et challenges respectifs ?

Oui, nous avons eu l’occasion d’échanger avec certains afin de nous entraider sur des sujets concrets (financements, juridique).

Pour toi, qui est THE entrepreneur ? Celui qui est selon toi un vrai modèle de réussite ? Explique-nous pourquoi en quelques mots.

On parle souvent de modèle de réussite ou d’entrepreneur modèle, mais le monde des startups et de ceux qui gravitent autour (notamment les fonds d’investissements) est composé en très grande majorité d’hommes, blancs, issus de milieux privilégiés. Pas vraiment un modèle de réussite.

Un an déjà que l’accélération est terminée pour Cylantro. J’imagine que pas mal d’eau a coulé sous les ponts, non ? Où en êtes-vous aujourd’hui ? Que s’est-il passé pour vous depuis la fin de French Assurtech ?

Cylantro propose aujourd’hui des produits d’assurance en tant que courtier. Nous avons gardé l’habitation car c’était notre produit historique, nous commercialisons donc un produit MRH ciblé sur les appartements, avec un parcours 100% en ligne et qu’on a voulu le plus simple possible. Nous concentrons aujourd’hui nos efforts sur la partie mobilité : vélo, vélo électrique et trottinette. Notre solution à destination des particuliers est commercialisée depuis début septembre : une souscription 100% en ligne, des prix compétitifs et un support client réactif.

Allons de l’avant : quelles sont les prochaines grandes étapes pour Cylantro ? Une bonne nouvelle à nous annoncer peut-être ?

Nous poursuivons notre développement en travaillant sur de nouveaux produits à destination des différents utilisateurs de mobilités douces. Nous travaillons aujourd’hui avec nos partenaires porteurs de risque afin de développer les meilleures solutions à destination de nos clients, qu’ils soient particuliers ou entreprises. On va donc élargir l’offre début 2021, stay tuned !

On ne devrait pas trop lui apporter d’importance car il/elle a pas mal chamboulé nos projets en 2020 mais quel impact a eu le/la Covid sur Cylantro ? ???? Comment avez-vous géré la crise : avec vos clients ? Avec l’équipe de Cylantro ?

Cylantro a été impactée comme beaucoup d’autres : nous devions lancer notre premier produit fin mars, nous avons dû attendre début septembre. 6 mois pendant lesquels il a fallu avancer sur d’autres sujets, compléter l’offre mais sans pouvoir se confronter au marché. Nous redoutions la seconde vague, mais avec le peu de recul que nous avons pour l’instant, elle ne nous a pas pénalisés puisque nous avons davantage collecté (NDLR : vendu de contrats) sur novembre/décembre que sur septembre/octobre, surtout sur l’assurance vélo.

Instant culture : quel livre recommanderais-tu à un(e) jeune entrepreneur(e) et pourquoi ?

« On m’avait dit que c’était impossible » par Jean-Baptiste Rudelle (le fondateur de Criteo). Les autocritiques qu’il émet permettent de relativiser pas mal de choses, et sûrement de s’éviter quelques erreurs classiques du nouvel entrepreneur.

???? Le mot d’Alexandre Jeanney (Program Manager French Assurtech) :

Lors de la phase de sélection des startups pour la saison 2, le projet Cylantro est un sacré pari de la part des membres de French Assurtech.

Participer à la création d’un pure player de l’assurance, faire bénéficier de nos expertises et apprendre avec eux sur les difficultés rencontrées sont trois points qui ont compté lors du choix.

Mais au-delà de ces critères, leur sélection tenait surtout de la personnalité et de la vision portée par Thomas et Ivan.

Leur énergie, leur résilience et leurs capacités à pivoter auront été parmi les principales qualités que l’on a pu constater durant cette saison.

Nul doute qu’avec des fondateurs de ce calibre, Cylantro part avec de très bonnes bases !

???? Le mot de Florian Hervéou (Startup Manager French Assurtech) :

Prendre Cylantro dans le Batch 2 fut la marque d’une grande ouverture de la part des membres de French Assurtech. La preuve par l’exemple que le principe de coopétition n’est pas bullshit dans cet accélérateur. Le chemin parcouru par Ivan et Thomas est remarquable, je suis très fier d’avoir pu les suivre !


???????? Si vous souhaitez en savoir plus sur Cylantro, n’hésitez pas à suivre la startup sur les réseaux sociaux :

Site Cylantro

LinkedIn Thomas Arnou

LinkedIn Ivan Bavard

Twitter Cylantro

LinkedIn Cylantro

Partagez cet article sur les réseaux :
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les actualités de l'accélérateur